Comment faire pour améliorer sa retraite ?

Comment faire pour améliorer sa retraite ? Cette question concerne aujourd’hui tout le monde. Qu’on soit commerçant, artisan, ingénieur, médecin ou instituteur, le montant des pensions de retraites ne sera pas suffisant pour assurer un niveau de vie satisfaisant. Pour continuer à partir en voyages, à aller au restaurant, chez le coiffeur… bref pour continuer à profiter de la vie, il faudra y avoir pensé avant !

Les banquiers et autres conseillers en patrimoine ou même votre agent d’assurance va forcément vous proposer des dispositifs ou des placements financiers de tous types qui pourront peut-être vous intéresser. D’autres bons conseils pourront évoquer les investissement immobiliers (pierre ou papier)…

Mais sachez qu’actuellement, pour bien épargner pour sa prochaine retraite sans avoir à se faire du soucis, il y a deux solutions qui se démarquent du lot : Le Plan d’Epargne Retraite et le contrat d’Assurance-Vie.

Voici comment ces deux dispositifs peuvent améliorer efficacement votre retraite.

Comment améliorer sa retraite avec un PER ?

Le Plan d’Epargne Retraite mis en place avec la loi PACTE en 2019 est pourvu de réglementations particulières et très avantageuses pour les actifs qui veulent préparer leur vie de retraité.

Améliorer sa retraite en épargnant tous les mois

Il est difficile voire impossible de se projeter dans 10, 20 ou 30 ans pour estimer le montant des revenus dont vous allez avoir besoin à la retraite. D’autant plus qu’il est également impossible actuellement d’estimer le montant de la pension de retraite que vous toucherez (ou pas). Les réformes du système de retraites ne sont pas terminées…

Dans ce contexte très incertain, la précaution sera d’épargner un petit peu tous les mois et ce, le plus tôt possible afin de constituer une épargne conséquente au moment de votre départ en retraite. Sachez qu’à tout moment, vous pourrez augmenter les versements si vos revenus augmentent ou si vous avez une grosse rentrée d’argent.

Améliorer sa retraite en visant des gains intéressants

Souscrire à un Plan d’Epargne Retraite permet d’accéder à de nombreux supports de placement diversifiés avec des actions cotées et non cotées, de l’immobilier, des obligations d’État ou d’entreprises… Et du coup, en diversifiant les supports, il augmente les opportunités de performances donc de plus-values (gains).

C’est d’autant plus important qu’actuellement les fonds en Euros des contrats d’assurance-vie sont de moins en moins rémunérateurs. Leur performance ne cesse de baisser et ne suffira pas à vous assurer des gains suffisants pour votre épargne retraite.

Sur ce marché vraiment concurrentiel, nous vous conseillons de privilégier les PER qui offrent un large choix de supports afin de varier et de pouvoir changer de support au sein d’un même contrat.

Améliorer sa retraite en réduisant ses impôts

Comme pour tout les produits d’épargne retraite, les versements annuels sur un PER sont déductibles du revenu imposable. Ainsi, si vous versez 5 000 €, cette somme sera retranchée de vos revenus soumis à imposition. Ce qui engendrera une économie d’impôts d’autant plus élevée que l’est votre tranche marginale d’imposition à 30%, 41% ou 45%.

Par exemple : si vous ouvrez un PER, y versez 10 000 € et êtes imposable à 30%, vous baisserez dès lors votre impôt sur le revenu de 3 000 euros. Si vous êtes dans la tranche à 41%, de 4 100 euros. Et dans celle à 45%, de 4 500 €.

Cette économie d’impôts réduit votre effort d’épargne et vous permet de vous constituer un bon capital retraite.

Quel est le plafond de déduction ?

L’enveloppe de déduction fiscale se trouve plafonnée. Pour les salariés ou non-actifs, elle ne peut pas dépasser 10% des revenus de l’année N-1, eux-mêmes limités à 8 fois le plafond annuel de la Sécurité sociale. Mais si votre revenu est inférieur au PASS, l’enveloppe de déduction est limitée à 10% de ce même PASS.

Attention, les éventuels versements effectués dans des dispositifs retraite d’entreprise réduisent le montant de l’enveloppe. Cette enveloppe de déduction s’entend donc tous produits d’épargne retraites confondus.

Astuce pour profiter de la totalité de l’assiette de déduction

Possibilité de reporter le plafond : Si vous n’avez pas utilisé l’intégralité du plafond de déduction une année, le solde disponible peut être reporté et additionné aux plafonds de déduction du PER, PERP ou du contrat Madelin les trois années suivantes. De quoi augmenter significativement votre enveloppe de déduction fiscale !

Possibilité d’optimiser : Ce plafond individuel peut être géré globalement dans un foyer c’est-à-dire que votre conjoint ou partenaire pacsé va pouvoir bénéficier du plafond de déduction non utilisé par sa moitié pour déduire ses cotisations.

Améliorer sa retraite avec un capital ou une rente

Aujourd’hui, les titulaires de PERP ou de contrat Madelin ne peuvent pas, sauf dérogations (invalidité, décès du conjoint, fin de droits au chômage, faillite d’entreprise, sur-endettement), disposer de leur épargne avant leur départ à la retraite.

De plus, celle-ci n’est disponible que sous la forme d’une rente viagère imposable.

Avec un PER, vous allez pouvoir disposer d’un capital plutôt que d’une rente parfois jugée insuffisante (30 000 € d’épargne accumulés à 62 ans n’ouvrent droit qu’à une rente d’environ 100 euros par mois jusqu’au décès).

En souscrivant un PER pour préparer votre retraite, si vous le souhaitez, 100% de l’épargne valorisée et accumulée sera sortie en capital au moment de la retraite. Vous pourrez également opter pour la sortie en rente viagère si vous y tenez.

Améliorer sa retraite en regroupant ses placements

Un même PER peut réunir différents dispositifs : PERCO, assurance-vie, PERP, contrat Madelin. D’ailleurs, une incitation fiscale est en place pour faciliter la bascule de l’épargne placée en assurance-vie vers ce nouveau dispositif PER.

Attention car la date limite pour profiter de l’avantage fiscal lié à ce genre de transfert est arrêtée au 1er janvier 2023 !

Comment épargner pour sa retraite ?


Comment booster sa retraite avec une assurance-vie ?

L’assurance-vie est majoritairement utilisée par les français comme un placement financier pour épargner pour sa retraite tout en bénéficiant de ses nombreux avantages spécifiques à cette enveloppe de capitalisation.

Préparer sa retraite tout en disposant de l’épargne

Le premier avantage de l’assurance-vie est sa souplesse. En effet, l’assurance-vie permet de se constituer un capital qui, contrairement aux idées reçues, n’est pas du tout bloqué. En fait, quelque soit l’âge du contrat, le souscripteur peut retirer tout ou une partie de son épargne en faisant des rachats (ou retraits). Voir notre article : Comment retirer son argent de l’assurance-vie ?

Préparer sa retraite en épargnant à votre rythme

L’avantage d’une assurance-vie pour épargner pour sa retraite, c’est que vous pouvez verser des sommes importantes ponctuellement ou verser des petites sommes régulièrement (mensuellement, trimestriellement ou semestriellement). De plus, vous pouvez à tout moment modifier les montants des versements ou les arrêter.

Ainsi, vous adaptez votre stratégie d’épargne à votre niveau de vie et à vos possibles entrées d’argent (succession, vente de votre résidence…).

Préparer sa retraite dans un cadre fiscal avantageux

L’imposition de l’épargne d’une assurance-vie s’applique uniquement lors d’un rachat (retrait d’argent du contrat). La partie de l’épargne correspondant au capital (versement) ne subit pas d’imposition. En effet, le retrait qui est composé d’une partie capital + intérêt. Or, la fiscalité ne s’applique que sur la partie intérêts (ou plus-value). Il est appliqué un prélèvement forfaitaire unique (PFU) de 30% qui vient en déduction de montant du retrait versé. (voir article Fiscalité des rachats dans l’assurance-vie). 

Booster sa retraite et optimiser sa succession

L’assurance-vie bénéficie d’un régime spécifique en matière de transmission. Les sommes versées aux bénéficiaires lors du décès de l’assuré le sont hors succession et sont transmises sans impôt, à concurrence de 152 500 € par personne (voir dans l’article Fiscalité et transmission).

L’assurance-vie est donc le placement idéal  pour préparer sa retraite car elle répond aux objectifs suivants :

  • Valoriser son épargne ;
  • Percevoir des revenus complémentaires peu fiscalisés à la retraite ;
  • Optimiser la transmission de son patrimoine.

Vous hésitez ? Peut-être un conseiller pourra vous renseigner plus en détail ou vous faire une étude personnalisée… Voici le lien vers un des meilleurs sites en ligne :
Comment améliorer sa retraite - Chercher un placement avec LINXEA

comment améliorer sa retraite et booster ses revenus

Quelque soit l’âge que vous avez, il n’est jamais trop tard pour commencer à préparer sa retraite… Voir comment préparer sa retraite à 50 ans.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *