Comment protéger son argent en cas de crise financière, de krach boursier

En ces temps incertains où l’on peut redouter une crise financière et même un krach boursier, la question se pose de savoir comment protéger son argent et où placer son argent en cas de crise financière grave.

Investissements dans les vins, dans les voitures de collection, dans des monnaies virtuelles, dans l’immobilier à l’étranger, dans certaines devises… Attention ! Il ne faut surtout pas suivre les nombreuses sollicitations « miraculeuses » qui promettent des gains incroyablement élevés !

Prudence et prévoyance sont de mise en cas de crise ! C’est pourquoi nous vous communiquons ci-dessous simplement quelques conseils de bon sens pour protéger au mieux votre argent.

Protéger son argent en banque – Garantie des dépôts

Comme nous l’avons détaillé dans l’article Faillite banques – Montant Garanti des dépôts, en cas de défaillance d’une banque, l’argent sur les comptes courants, sur les livrets ou sur les comptes espèces des compte-titres et des plans d’épargne en actions sont couverts à hauteur de 100 000 € maximum par déposant et par Etablissement bancaire, et ce quelque soit le nombre de comptes possédés.

Comment protéger son argent en banque ?

Si vous avez de grosses sommes d’argent à protéger en cas de crise financière, du fait du plafond de 100 000 € par Etablissement bancaire, il est recommandé de diversifier les banques de dépôt où vous déposerez votre épargne.

En cas de défaillances des banques, si vous aviez déposé, par exemple, 100 000 € sur un compte au Crédit Agricole, 100 000 € à la Société Générale, 100 000 € au LCL, 100 000 € à la BNP Paribas, 100 000 € chez  HSBC France, vos 500 000 € seraient protégés par la Garantie des dépôts (100 000 Euros dans 5 Etablissements différents). Alors que si vous aviez déposé 500 000 € auprès d’une seule banque, vous ne pourrez récupérer que 100 000 € !

Attention cependant à sélectionner des banques françaises sûres et solides. La solidité et la solvabilité d’une banque se mesure par son bilan (étude de ses capitaux propres, de ses ratios de solvabilité et de son effet de levier), par son ratio de liquidité et par sa taille. Voir l’article de Capital : https://www.capital.fr/entreprises-marches/credit-agricole-plus-solide-que-societe-generale-ou-bnp-paribas-face-a-la-crise-le-conseil-bourse-du-jour-1366007


Protéger son argent en Assurance Vie – Garantie des dépôts

Pour l’assurance vie, le fonds de garantie des Assurances de Personne (FGAP) garantie (en cas de défaillance de l’assureur) un remboursement maximum de 70 000 € par assureur et par assuré ou bénéficiaire, et ce quel que soit le nombre de contrats souscrits auprès de l’assureur (voir notre article détaillé : Faillite banque – Montant garanti en Assurance-Vie)

Sachez également qu’en cas de grave crise financière, le Haut Conseil de stabilité financière (HCSF) peut autoriser le blocage les versements et des retraits pendant un délai de 3 à 6 mois au maximum.

Comment protéger son argent en Assurance Vie ?

Si vous avez de grosses sommes d’argent à protéger en cas de crise financière, du fait du plafond de 70 000 € par Assureur, il est recommandé de diversifier les Compagnies d’Assurance où vous souscrirez des contrats.

En effet, en cas de défaillances des Assureurs, si vous avez (par exemple) un contrat valorisé 70 000 € chez La Mondiale Partenaire, un autre contrat valorisé 70 000 € chez Générali et un autre contrat valorisé 70 000 Euros chez AXA, vos 210 000 € seraient protégés par le fonds de garantie des Assurances de Personne (FGAP) (plafond de 70 000 Euros dans 3 compagnies d’assurances différentes). Alors que si vous avez 1 seul ou plusieurs contrats valorisés 210 000 € auprès d’un seul et même assureur, vous ne pourrez récupérer que 70 000 € !

Comment protéger son argent en cas de krach boursier

Ou placer son argent en cas de crise financière ?

Le placement miracle n’existe pas. Le plus sage pour protéger son argent en cas de crise financière, c’est de diversifier les risques et donc de diversifier les placements.

En fait, plutôt que de placer une somme très importante sur un seul et même investissement, il vaudra mieux répartir la somme à épargner sur des contrats d’assurance-vie, des investissements immobiliers (investissement locatif ou pierre papier), des livrets bancaires règlementés et des PER (Plan Epargne Retraite) et pourquoi pas en achetant un peu d’or…

Placer son argent en cas de crise financière – Assurance-Vie

L’Assurance-vie (contrats multi-supports) vous permettra de placer une partie de votre épargne sur des supports très diversifiés (Fonds en Euros et Unités de Compte (actions, parts d’OPCVM, SCPI…). Cette enveloppe fiscale vous permettra de modifier la répartition des supports en arbitrant et ce en fonction de l’évolution des marchés financiers. Voir notre article détaillé : Fonctionnement de l’Assurance-Vie

Attention à bien choisir votre contrat d’assurance-vie et les assureurs. En effet, d’un contrat à l’autre, les taux de rendement des fonds en euros sont très variables et les frais peuvent passer du simple au double. Voir Comment négocier une assurance-vie ? et Faut-il garder son assurance-vie en 2020 ?

Placer son argent en cas de crise financière –  Immobilier

Investir dans l’immobilier pour protéger son argent si une grave crise financière devait se produire est une autre option. En effet, même si en cas de crise économique, les loyers peuvent baisser, cet investissement reste à l’abri d’un krach boursier. Voir l’article sur Capital : https://www.capital.fr/immobilier/pourquoi-la-crise-ne-fera-pas-seffondrer-limmobilier-1373205

Et pour ceux qui n’ont pas des sommes assez conséquentes pour investir directement dans l’immobilier locatif, vous pourrez (sur un compte titres, sur un contrat d’assurance-vie ou sur un titre de capitalisation) investir dans des SCPI. En fait, investir dans la pierre-papier » présente un niveau de risque contenu car le capital investi n’est pas garanti et évoluera en fonction des marchés boursiers.

Placer son argent en cas de crise financière – Livrets bancaires réglementés

L’atout des livrets réglementés en temps de crise c’est leur sécurité. En effet, le capital que vous y déposez est totalement sécurisé. Et, malgré un taux de rémunération qui reste extrêmement bas, les livrets et le livret A par exemple, permet de garder une petite partie de son épargne à l’abri ! Ces livrets vous permettront de sécuriser votre épargne de précaution. Mais vous serez limité car le montant qu’on peut y placer est limité à 22 950 euros et à 12 000 euros pour un livret de développement durable et solidaire (LDDS).

Placer son argent en cas de crise financière – PER

Le nouveau plan d’épargne retraite (PER) qui se substitue progressivement aux autres dispositifs existants, tels que le Perp, le Madelin ou le Perco, est un moyen de diversifier ses placements tout en préparant sa retraite

Les avantages d’un PER sont nombreux (transférable d’un établissement à l’autre, sortie à 100% en capital à la retraite…) et peuvent représenter une autre solution de placement anti-crise. Voir l’article paru dans les Echos : https://www.lesechos.fr/patrimoine/retraite/epargne-retraite-post-covid-cinq-raisons-douvrir-un-per-1206749

Placer son argent en cas de crise financière – L’or

Acheter de l’or est également une façon de bien placer une partie de ses économies pour qu’elles soient protégées lorsque surviendra une crise financière ou un krach boursier. Et même si les cours de l’Or sont volatiles et que ce marché n’est pas trop liquide, l’or reste une valeur refuge qui apporte toujours une bonne protection. Si vous souhaitez acheter de l’or en direct, il vaudra mieux acheter les lingots ou des pièces frappées par de grands hôtels des monnaies (investissement moins important). 

Quel placement rapporte le plus ?

Selon le niveau de la crise, certaines actions et certaines places financières vont être plus ou moins touchées. Pour les clients avertis, investir une partie de son argent en bourse peut s’avérer intéressant. En effet, c’est souvent le meilleur moment, lorsqu’une action a considérablement baissé, d’en acheter pour pouvoir les revendre plus tard lorsque son cours sera remonté.

Cependant, les risques sont énormes et devez être conscient que vous pourrez perdre la totalité de votre capital investi en actions… Il faut donc rester extrêmement prudent et se faire conseiller par un professionnel pour investir en bourse. Sachez cependant que Plan d’Épargne d’Actions (PEA) est l’enveloppe idéale pour commencer à investir en actions, notamment françaises car le PEA vous assure un avantage fiscal par rapport à un compte titres ordinaire.

Quel meilleur placement en cas de crise financière ?

Il n’y a pas de placement qui ne puisse pas être impacté par une crise financière. Cependant si, avant que ne se déclenche la crise, vous avez bien diversifié vos placements et que vous avez choisi les banques et les Compagnies d’assurance-vie les plus solides, vous aurez fait ce qu’il faut pour protéger au mieux votre épargne pendant la tempête !

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. 21 août 2020

    […] Comment protéger son argent en cas de crise ? […]

  2. 21 août 2020

    […] Comment protéger son argent en cas de crise ? […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *