Connaître le montant d’une assurance-vie – Valorisation et valeur de rachat

Vous êtes propriétaire d’un contrat d’assurance-vie et souhaitez en connaître sa valeur actuelle. Voici quelques informations qui vous seront utiles pour bien comprendre comment est valorisé un contrat d’assurance-vie et comment faire pour connaître le montant d’une assurance-vie. Ainsi, vous saurez faire la différence entre la valorisation d’une assurance-vie et sa valeur de rachat.

Assurance-vie – Valorisation d’un contrat (encours)

La valorisation d’un contrat d’assurance-vie représente l’estimation en montant de l’épargne qui est investie dans le contrat (l’argent qu’il y a dessus, son encours) à une date donnée. Cette épargne étant composée des versements + plus-values ou intérêts (gains) générés par chaque support.

La valorisation totale du contrat correspond donc à la somme des valorisations des différents supports (fonds en Euros et/ou UC) qui le composent à une date définie.

Attention : Il ne faut pas confondre valorisation (encours du contrat) et valeur de rachat du contrat (somme d’argent que le souscripteur pourrait toucher s’il faisait un rachat) point que nous aborderons plus bas.

Valorisation d’un contrat – Fonds en Euros

La valorisation d’un fonds en Euros se fera annuellement en fonction de son taux de rendement. En effet, chaque début d’année, les assureurs annoncent un taux de rendement qu’ils vont verser sur leurs fonds en Euros. Ce taux, calculé au 31 décembre, correspond à la rémunération servie au titre de l’année précédente.

Valorisation d’un contrat – Unités de compte (UC)

Les unités de compte (UC) représentent des parts de fonds qui peuvent être très variés (monétaires, obligations, actions, SCPI) et dont la valeur liquidative varie en fonction des marchés actions, immobiliers, obligataires…

La valorisation d’une ligne d’UC se calcule en multipliant le nombre d’UC à la valeur liquidative de l’UC à une date donnée.

Exemple : Une ligne de 100 UC sera valorisée le 30/10/20XX à : 100 x (valeur liquidative de l’UC au 30/10/20XX).

Si au 30/10/20XX, la valeur liquidative de l’UC est de 50 Euros, la ligne de 100 UC sera valorisée à (100 x 50 Euros) soit 5 000 Euros.

Assurance-vie – Valeur de rachat

Pour faire simple, disons que la valeur de rachat correspond à la somme que le souscripteur peut toucher en cas de rachat. Il s’agit d’un montant évolutif dont la valeur dépend des versements effectués, des supports, des différents frais prélevés sur les intérêts ou plus-values et autres frais éventuels (frais de sortie…).

Le calcul du montant de la valeur de rachat doit être communiqué à l’assuré dès la souscription du contrat puis l’assureur se doit de communiquer cette valeur à l’assuré de façon régulière (au moins une fois par an).

Assurance-vie – Quelles informations obligatoires ?

Avant la souscription d’un contrat, la remise au souscripteur de plusieurs documents d’informations est obligatoire :

  • Les Documents d’Informations Clés (DIC) du contrat et de chaque support (UC) ou option d’investissement ; Depuis le 1er janvier 2018, l’assureur ou l’intermédiaire d’assurance a l’obligation de remettre suffisamment tôt aux clients « non professionnels » un Document d’Information Clé qui doit indiquer :
    • les caractéristiques et objectifs du contrat d’assurance-vie et des différents supports,
    • les risques, gains potentiels ou pertes potentiels,
    • les frais liés au contrat et aux différents supports.
  • Les Documents d’Information Clés pour l’Investisseur ou « DICI » qui regroupe toutes les informations à connaître avant d’investir sur un support ou UC dans un contrat d’assurance-vie. Il doit obligatoirement être remis pour chaque support d’investissement.
  • Informations sur les exigences et les besoins du souscripteur et la motivation du conseil fourni ;
  • Les documents d’information précontractuelle (notice d’information valant Conditions générales et proposition d’assurance) pour indiquer notamment la nature du contrat et ses caractéristiques essentielles (fonctionnement, garanties, frais…).

Durant toute la vie du contrat, l’assureur est également dans l’obligation d’informer régulièrement le souscripteur de l’évolution de son contrat d’assurance-vie (article L.132-22 du code des assurances). Il le fait sous forme de courrier appelé relevé de situation ou état de situation à la date du …

Assurance-vie – Le relevé de situation ou état de situation

Le relevé de situation ou état de situation d’un contrat d’assurance-vie est destiné à informer le souscripteur sur l’état de son contrat à une date donnée,. Il doit comporter, entre autres, les informations suivantes :

  • la valeur de rachat du contrat,
  • la valorisation du contrat
  • le montant des capitaux garantis,
  • le rendement garanti et la participation aux bénéfices versée sur le fonds en Euros, 
  • les valeurs des unités de compte, leur évolution annuelle à compter de la souscription du contrat et les modifications significatives les affectant.

C’est donc le relevé de situation qui permet au souscripteur de connaître précisément la valorisation de son contrat, sa valeur de rachat et qui lui permettra de suivre son évolution annuelle.

Généralement les assureurs envoient tous les ans par courrier ce relevé de situation qu’ils arrêtent à la date du 31 décembre de chaque année. Les souscripteurs le reçoivent donc en début d’année suivante.

Mais il faut savoir qu’à tout moment, le souscripteur peut demander directement à l’assureur de lui adresser un état de situation actualisé.

Si vous voulez savoir si vous avez une assurance-vie, voici l’article :

Comment savoir si on est bénéficiaire d’une assurance-vie ?

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *